26 avril 2008 – Le Conseil de l’Europe va se pencher sur les accusations, exprimées par Carla Del Ponte, de trafic d’organes prélevés sur des prisonniers serbes aux mains des rebelles kosovars. Une motion en ce sens a été déposée à Strasbourg.

Un membre du groupe russe de l’assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe a déposé une motion qui exige une enquête sur ces rumeurs, a indiqué samedi le parlementaire suisse à Strasbourg Andreas Gross, confirmant une information de la radio alémanique DRS. Les chefs des cinq groupes parlementaires ont donné leur feu vert pour une enquête la semaine dernière, a poursuivi le conseiller national socialiste zurichois. Le bureau de l’assemblée doit maintenant examiner la motion, une démarche purement formelle, selon M. Gross. Un rapporteur sera ensuite désigné et devrait publier un rapport en juin. L’assemblée parlementaire se penchera probablement sur ce document l’an prochain seulement.

Source: Le Vif