Strasbourg, 22 janvier 2008 – Le secrétaire général du Conseil de l’Europe Terry Davis estime que la question du Kosovo est entièrement du ressort du Conseil de sécurité de l’ONU.”J’ai toujours dit et je le répète: le statut du Kosovo doit être défini par le Conseil de sécurité de l’ONU”, a-t-il répondu, lors d’une conférence de presse à Strasbourg, à la question d’un journaliste qui lui demandait de commenter la situation autour de cette province.

“En cas de litige, c’est l’ONU qui règle les problèmes des frontières nationales des pays”, a précisé M. Davis.

Mardi, l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (PACE) examinera toute la journée le rapport du lord Russell-Johnston consacré au problème du Kosovo. M. Davis a refusé de commenter l’hypothèse d’une proclamation unilatérale d’indépendance du Kosovo”.

“Je refuse de commenter cette supposition”, a dit le secrétaire général du Conseil de l’Europe.

M. Davis a souligné que certains pays avaient leur propre position sur la question du Kosovo.

“Membre du Conseil de l’Europe, la Russie est nettement opposée à l’indépendance du Kosovo et au plan de Martti Ahtisaari”, a-t-il précisé, ajoutant que d’autres pays suivaient attentivement, eux aussi, l’évolution de la situation autour du Kosovo.

“Que ce problème soit réglé sur la base d’un consensus”, a conclu le secrétaire général du Conseil de l’Europe.

Source: RIA Novosti